Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : RAEL ! Professeur de Bonheur
  • RAEL ! Professeur de Bonheur
  • : RAEL ! La Révolution Raëlienne ! Si Jésus, Mahomet ou Bouddha revenaient, ils seraient RAËLIENS... Les OVNIS, sont t'ils les signes de l'apocalypse ? Sommes nous vraiment dans une ére messianique ? Quel est le message des Extra Terrestres ?
  • Contact

Profil

  • Christian Boury
  • Mon Adresse eMail ; : eloha666@laposte.net
  • Mon Adresse eMail ; : eloha666@laposte.net

Accés Rapide

Accés Rapide et Liste Compléte de mes Articles :
http://rael.over-blog.net/articles-blog.html

Pages

2 février 2014 7 02 /02 /février /2014 14:50
Le premier hôpital au monde dédié à la réparation du clitoris pour les victimes de mutilations génitales féminines ouvre en Afrique de l'Ouest le 8 mars
 
 
LAS VEGAS, 3 février - Les femmes d'Afrique de l'Ouest inscrites sur la liste d'attente pour bénéficier gratuitement d'une chirurgie de réparation du clitoris, opération offerte par l'organisation à but non lucratif Clitoraid basée aux États-Unis, n'auront bientôt plus à attendre, selon un communiqué publié aujourd'hui par Clitoraid.
 
« Suite à l'adoption par l'Organisation des Nations-Unies d'une résolution interdisant les mutilations génitales féminines (MGF), dorénavant, un accord universel établit qu'elles constituent une violation des Droits de l'homme et de l’intégrité des personnes », déclare Nadine Gary, directrice de la communication de Clitoraid. « Mettre fin aux MGF est fondamental pour la santé des femmes ; les gouvernements doivent donc continuer à adopter des lois pour les éradiquer définitivement. Il est également important de réparer les dommages causés aux victimes qui en souffrent. Quand le leader spirituel, Maitreya Raël, a pris connaissance de l'existence de la procédure innovante de réparation du clitoris, développée par le chirurgien français, le Dr Pierre Foldès, il a immédiatement lancé l’association Clitoraid, afin de construire des cliniques offrant gratuitement cette chirurgie à toute victime de MGF le souhaitant ».
 
Ainsi, le 8 mars prochain, Clitoraid célébrera la Journée internationale de la femme en inaugurant son Komkasso, une clinique de réparation du clitoris surnommé ’’l'Hôpital du Plaisir’’, à Bobodioulasso au Burkina Faso, annonce-t-elle. 

« C'est le tout premier hôpital construit spécifiquement pour les victimes de MGF, afin qu'elles bénéficient la chirurgie réparatrice du clitoris gratuitement », explique Mme Gary. «Cela permettra de restaurer la dignité de ces femmes, ainsi que leur capacité à éprouver le plaisir physique, deux choses qui leur ont été enlevées contre leur volonté ».  

« L'urologue australienne, le Dr Helen O'Connell, a récemment découvert que le clitoris prend racine très profondément, formant plutôt une montagne qu'une colline, et que son seul but est d'offrir des sensations de plaisir ; fonction essentielle pour le bien-être de la femme puisqu'une vie sexuelle saine favorise des relations saines ». 

Mme Gary précise que les chirurgiens américains bénévoles de Clitoraid, les docteurs Marci Bowers, MD, et Harold Henning Jr., MD, effectueront, tous deux, des chirurgies réparatrices au sein de ce nouvel hôpital, et ils y formeront d'autres chirurgiens qui pourront eux-aussi y procéder par la suite. 

« Notre objectif est d'aider autant de victimes que possible à bénéficier de cette intervention chirurgicale, sachant que cela contribuera également à décourager la pratique barbare de l'excision », poursuit Nadine Gary. « Si les effets de l'excision sont contrés grâce à la chirurgie, gratuitement, quel en est l'intérêt ? »  

Mme Gary ajoute que Clitoraid a invité Chantal Compaoré, Première Dame du Burkina Faso, à assister à l'inauguration de l'hôpital.  

« Il est possible qu'elle vienne parrainer cet événement », précise Mme Gary. « Quelle belle façon de célébrer la Journée internationale de la femme ! ». 

Pour une demande d'interview ou plus d'informations, voir www.clitoraid.org.

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian Boury - dans Actualités
commenter cet article

commentaires