Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : RAEL ! Professeur de Bonheur
  • RAEL ! Professeur de Bonheur
  • : RAEL ! La Révolution Raëlienne ! Si Jésus, Mahomet ou Bouddha revenaient, ils seraient RAËLIENS... Les OVNIS, sont t'ils les signes de l'apocalypse ? Sommes nous vraiment dans une ére messianique ? Quel est le message des Extra Terrestres ?
  • Contact

Profil

  • Christian Boury
  • Mon Adresse eMail ; : eloha666@laposte.net
  • Mon Adresse eMail ; : eloha666@laposte.net

Accés Rapide

Accés Rapide et Liste Compléte de mes Articles :
http://rael.over-blog.net/articles-blog.html

Pages

7 mars 2014 5 07 /03 /mars /2014 00:22

Des médecins bénévoles de Clitoraid opèrent 13  victimes de mutilations génitales féminines en deux jours pendant que l'Église catholique continue sa campagne diffamatoire

 
 
LAS VEGAS, 5 mars - Alors que l'équipe de bénévoles de Clitoraid est toujours en attente du permis dont elle a besoin pour ouvrir son nouveau centre médical au Burkina Faso - une clinique dédiée à la chirurgie gratuite de restauration du clitoris pour les femmes ayant subi une mutilation génitale - les chirurgiens américains qui se sont portés volontaires pour la première campagne africaine de Clitoraid ont déjà opéré treize femmes, selon un communiqué publié aujourd'hui par Clitoraid.
 
« Un ami médecin nous a offert la possibilité d'utiliser sa propre clinique afin d'aider les quatre-vingt femmes en attente des opérations gratuites que nous avions promises », explique le Dr Brigitte Boisselier, présidente de Clitoraid et porte-parole du Mouvement Raëlien International (MRI). « Nous lui en sommes profondément reconnaissants ! ».
 
Elle ajoute que l'association féminine partenaire de Clitoraid au Burkina Faso, l'AVFE, a été informée il y a seulement cinq jours de l'impossibilité d'ouvrir l'hôpital le 7 mars, date initialement prévue.
 
« Ce même jour, nous avons également appris que le refus de permis est dû aux pressions exercées par des détracteurs influents, incluant des personnes associées à l'Église catholique », déclare Brigitte Boisselier, ajoutant que cette information a été confirmée par un représentant de l'Église catholique.
 
« Cette personne a affirmé à la BBC que Clitoraid ne peut être considérée comme apte à gérer une telle œuvre humanitaire en raison de son affiliation avec le Mouvement Raëlien », précise Mme Boisselier. « Rien ne peut être plus éloigné de la vérité. Notre nouvel hôpital est le résultat de l'implication de personnes de diverses confessions religieuses offrant temps et argent, dont deux chirurgiens américains et des bénévoles du monde entier. Il est tout à fait ridicule que l'Église catholique cherche à donner des leçons au Mouvement Raëlien sur les efforts humanitaires. Nous n'avons aucune leçon à recevoir de ceux qui ont refusé et tenté d'éradiquer la plupart des grandes découvertes scientifiques depuis plusieurs siècles et qui, aujourd'hui, ont également la responsabilité de milliers de morts qui aurait pu être évitées en raison de leur politique d'interdiction de l'usage du préservatif, même pour les victimes du sida ».
 
Clitoraid est une organisation humanitaire à but non lucratif, basée aux États-Unis. Elle a été fondée en 2006 sur suggestion de Raël, leader spirituel du MRI.
 
« Il a ainsi voulu promouvoir la chirurgie restauratrice du clitoris développée par un chirurgien français et la rendre accessible gratuitement à autant de victimes de MGF que possible », indique-t-elle. « Je trouve scandaleux que des personnes mal informées nient à Clitoraid le droit d'offrir cet important service alors que notre hôpital est prêt à ouvrir ses portes ! ».
 
Elle ajoute que Clitoraid prévoit d’ouvrir davantage de cliniques médicales sur le continent africain afin d'aider les femmes de nombreux autres pays et précise également se réjouir que d'autres médecins offrent la chirurgie restauratrice du clitoris.
 
« Un de nos détracteurs, le Dr R. Marie Charlemagne Ouedrego, mène une campagne de chirurgie restauratrice des MGF à Ouagadougou, au Burkina Faso, au même moment où Clitoraid lance ses activités », déclare enfin Brigitte Boisselier.
  
« Ce sont d'excellentes nouvelles, car plus cette chirurgie restauratrice du clitoris devient accessible dans les zones touchées par les MGF, mieux c'est. Il s'agit là d'un puissant moyen de dissuasion contre l'idée même de cette mutilation. Pourquoi provoquer de tels dommages si l'on peut facilement y remédier ? ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian Boury - dans Actualités
commenter cet article

commentaires