Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : RAEL ! Professeur de Bonheur
  • RAEL ! Professeur de Bonheur
  • : RAEL ! La Révolution Raëlienne ! Si Jésus, Mahomet ou Bouddha revenaient, ils seraient RAËLIENS... Les OVNIS, sont t'ils les signes de l'apocalypse ? Sommes nous vraiment dans une ére messianique ? Quel est le message des Extra Terrestres ?
  • Contact

Profil

  • Christian Boury
  • Mon Adresse eMail ; : eloha666@laposte.net
  • Mon Adresse eMail ; : eloha666@laposte.net

Accés Rapide

Accés Rapide et Liste Compléte de mes Articles :
http://rael.over-blog.net/articles-blog.html

Pages

10 novembre 2005 4 10 /11 /novembre /2005 00:00
La croix
Toujours dans le registre du culte de la mort, le symbole de la croix chrétienne mérite qu'on s'y attarde un instant.
 
Les catholiques aiment les crucifiés: des statues d'hommes presque nus en train de mourir sur une croix. Ils trouvent cela beau et réconfortant, ce qui pour ma part me laisse songeur. Mais tous les chrétiens aiment la croix. Ils en mettent dans leurs églises, aussi souvent hors des églises, et essayent souvent, comme en Bavière ou en Italie, de les imposer sur les édifices publics et dans les écoles.
 
Les chrétiens aiment "la croix". C'est beau, disent-ils. Ils en font des pendentifs à accrocher au cou des enfants et adultes des deux sexes. Mais ce symbole est-il respectable ? Que nous-dit-il du christianisme ?
 
La croix était, en époque romaine, une méthode d'exécution particulièrement cruelle, réservée aux crimes les plus graves. Porter une croix sur la poitrine, comme font tant de nos amis chrétiens, c'est un peu comme porter un pendentif en forme de garrot, de guilottine, d'instrument de torture ou de fusil-mitrailleur. Bref, c'est d'un goût pour le moins discutable. Bien sûr, les chrétiens nous expliquent que ces pendentifs en forme d'instruments de torture sont "beaux", car le Christ (leur dieu incarné) est "mort pour nous sur une croix". Ah bon ? Serais-ce à dire que si quelqu'un meurt pour moi, je dois porter un pendentif ayant la forme de l'instrument qui l'a mis à mort ? Imaginons que je prenne un avion, que celui ci est détourné par des terroristes. Une unité antiterroriste nous libère, mais un des superflics meurs dans une explosion d'une grenade d'un terroriste: que penseriez-vous si je commençais alors à porter sur la poitrine une petite grenade en or, accrochée à une chaîne, en affirmant que c'est "beau, car c'est par une telle grenade qu'un superflic est mort pour nous". Sans doute serais-je conduit chez un psychiatre, pour obsession morbide, ou pour le moins on considérerait que mon pendentif est de très mauvais goût. Pourtant, c'est exactement ce que font tous les jours de millions de chrétiens. Essayez, une fois, de demander à un chrétien portant la croix au cou pourquoi il se promène avec un instrument de torture: vous verrez que sa réaction sera des plus aggressive, car l'instrument de torture est un objet sacré pour ces porteurs de croix.
 
Les chrétiens sont le seul mouvement ou parti à porter des pendentifs à la forme de l'instrument qui mit à mort leur leader. Imaginons un peu: le président français pourrait porter une guillotine, en souvenir de la révolution qui mangea ses enfants; les démocrates espagnols poudraient porter des garrots, en souvenir des antifranquistes exécutes par ce moyen sous la dictature ... heureusement, les chrétiens sont les seuls à pousser le mauvais goût au point d'arborer des pendentifs en forme d'instrument d'exécution. Ils en ont certainement le droit. Ce qui est frappant, est que les chrétiens peuvent être très virulents à l'égard d'une musulmane portant un foulard sur sa tête car, aboient-ils, ils sont choqués par cette exhibition d'un signe d'appartenance religieuse: une chrétienne ainsi aboyante que j'avais eu la chance de croiser portait un pendentif doré en forme d'instrument de torture, bien visible de tous, et elle réagit avec rage lorsque je lui fit remarquer que ce qu'elle avait au cou n'était pas seulement un instrument d'exécution abominable, mais aussi un signe bien visible de sa dévotion au dieu crucifié, et il serait donc logique qu'elle s'abstienne d'aboyer contre les musulmanes portant un foulard sur la tête.
JESUS DETESTE LA CROIX...

Partager cet article

Repost 0

commentaires